Quand une excavatrice s’emballe…

Ce conducteur d'engin a sans doute compris le sens de la théorie de Murphy. Il est difficile parfois de ne pas se demander si certaines histoires ne sont pas en fait écrites par avance. Mais commençons par le commencement. Roger X ne tient pas à être connu. Nous l'avons rencontré et on peut dire qu'il n'est pas fier de sa mésaventure. Il nous raconte que c'est un joueur régulier de l'EuroMillion. Il jouait même au loto bien avant la création de la loterie européenne. Toujours les mêmes chiffres, toujours au même endroit, au Café des Sports de son village. C'était devenu un rituel et il ne pensaitmême  pas qu'il aurait un jour les six bons numéros. Il jouait pour le plaisir. Tous les vendredis, après avoir garé son excavatrice dans le hangar de son employeur, il traversait la route pour remplir sa grille. Au fil du temps, il était devenu un habitué et jouait au poker ou à la belote jusqu'à 19h30.
 Sa vie était réglée comme du papier à musique. Il nous explique que c'est son métier qui a transformé sa vie. « Quand vous conduisez une machine de plusieurs tonnes, il faut être précis, faire attention au détail et toujours opérer de la même façon pour éviter de faire des erreurs ou oublier les règles de sécurité ». Il est passionné par ces engins.

Ce vendredi-là, Roger va changer ses habitudes. Son patron avait accédé à sa demande. Il avait besoin de l'excavatrice pour creuser un fossé d'écoulement au fond de son terrain. Il l'avait donc déposé chez lui avant de revenir sur ses pas pour retourner au Café des Sports. Sans penser à ce petit écart dans son rituel, il entre dans le bar et commence à remplir ses grilles EuroMillions. Il valide son billet et le glisse dans la poche intérieure de son veston avant de rejoindre ses camarades. Un premier clin d'œil du destin va se produire, mais comme toujours, c'est après qu'il s'en rendra compte. Le fils de son ami est là et en le voyant payer son loto il lui dit: « Mais vous jouez encore au guichet? » Roger est surpris : "Ben oui, pourquoi?". Parce qu'aujourd'hui, tout le monde joue à l'EuroMillions sur Internet et d'ailleurs à beaucoup d'autres jeux et loteries du monde entier. Mais Roger est plutôt dubitatif. Loin d'être technophile, il est juste très méfiant avec Internet. Il avoue n'avoir jamais fait une commande en ligne . Alors quand il entend qu'il est possible de jouer même au PowerBall américain légalement, il est vraiment surpris. Le fils de son ami est dithyrambique sur cette nouvelle façon de jouer. Il lui montre même son compte : il a un abonnement et ses grilles sont validées chaque semaine automatiquement. Roger explique que pour lui, jouer c'est surtout le plaisir du rituel et un moyen de retrouver ses copains pour "taper les cartes". Visiblement, c'est un choc des générations.

C'est vendredi soir cette même semaine qu'il découvre qu'il vient de gagner 85 millions à la loterie européenne. Sa femme dort déjà. Il décide de lui faire une surprise le lendemain. Et ça tombe bien, il a l’excavatrice de son entreprise. Roger décide qu'il va creuser un trou pour installer une piscine. Il l'a fait des milliers de fois pour les autres et il sait que c'est le rêve de sa femme. Il a du mal à s'endormir. Il est riche, voir plus riche que riche. Sa vie va changer. Il rêve les yeux ouverts à tout ce qu'il pourra faire maintenant… Le tour de monde. Acheter une maison à sa fille. Mais d'abors, installer une piscine immense dans le jardin. Quand sa femme verra le trou dans le jardin, elle ne manquera pas de bondir et de lui demander ce qu'il lui est encore passé par la tête… Il sourit en pensant à sa réponse.

Le lendemain, il attend que sa femme file au marché et commence à creuser dans les règles de l'art.
Il a du mal à se concentrer, son esprit part en rêverie à la moindre occasion. Il n'est pas vraiment concentré, il tente de réaliser qu'il est multimillionnaire. Et arrive ce qui devait arriver. Une mauvaise manœuvre, l'excavatrice s'emballe et se coince dans une souche d'arbre. Il a beau essayer de se dégager, elle reste coincée. Il a beau être multimillionnaire, par réflexe, il pense à son patron et à sa réaction. Il lance alors la pelle à pleine puissance dans un ultime effort pour la dégager des racines. L’excavatrice fait un bond incontrôlable, la pelle fracasse le mur de sa maison. Un incendie se déclare presque immédiatement. Et dans cette succession de catastrophes, il ne s'apercevra que plus tard que son blouson a entièrement brûlé avec la grille de l’EuroMillions à l’intérieur.

Le plus dur cela n'a même pas été l'incendie et la perte de son ticket pour la fortune. Il avoue avec un peu d'amertume: «  le plus dur, cela a été d’expliquer à ma femme pourquoi je faisais ce trou et combien on avait perdu, et aussi de retourner au travail m'expliquer avec le patron… ». Mais en dépit de cette terrible déception, Roger dit qu'il a au moins tiré une leçon de cette histoire: il s'est inscrit sur un site de loteries en ligne – "au moins, aucun risque de perdre mon billet de loterie!"…